Biographies des musiciens

Estelle Béreau. Soprano.

Estelle Béréau est diplômée du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe de Malcolm Walker en juin 2010. Grâce au programme « Erasmus » elle réalise la première année de son master à la Royal Danish Academy de Copenhague dans la classe de Kirsten Buhl Møller avec qui elle continue de se perfectionner aujourd’hui. Estelle Béréau participe à de nombreuses master classes internationales avec P. Agnew, A. Scholl, M. Koningsberger, M. Sénéchal, U.Reinemann, D. Ferro, L. Vaduva, M.Isepp, P. Langridge, B. Skovus et M. Eliasen. En novembre 2012 Estelle Béréau obtient le prix Sylvie Deschamps pour la meilleure interprétation d’opérette au concours de l’UPMCF,  en mars 2012 le prix de l’Opéra national de Bordeaux au concours international de chant des Châteaux du Médoc et en septembre 2011 le 2ème prix du concours international de chant baroque de Froville. Sur scène, elle chante Mozart (Pamina, Susanna), l’opéra français (Sophie, Colette et Eurydice) et aborde l’opéra romantique avec Musetta dans La Bohème dirigé par Philippe Forget et Hélène de Saint-Saens au Podium Festival en Allemagne. Très attirée par la musique baroque Estelle Béréau chante Belinda dans Didon et Enée de Purcell et crée le spectacle “Vivaldi le vénitien” avec le Capriccio Français. Elle est Vagaus dans Judith triomphans de Vivaldi avec les concerts de l’Hostel Dieu et chante Bach au festival de musique baroque de Froville. Egalement active sur la scène contemporaine, Estelle crée l’opéra Chantier Woyzeck de Aurélien Dumont au théâtre Jean Vilar de Vitry sur seine et enregistre avec l’ONDIF le livre disque « Le Ré-si-do-ré du Prince de Motordu » de Marc-Olivier Dupin et PEF, donné à la salle Pleyel pour les 40 ans de Gallimard jeunesse. En concert, elle chante La petite messe solennelle de Rossini (Akadêmia),  La grande messe en Ut de Mozart (Le Capriccio français), le Psaume 42 Mendelssohn (dri. V.Barthe), Carmina Burana de Orff (dir. M. Schaefer), Die Schöpfung de Haydn (dir. J. Guénebaut), les Te deum de Charpentier (dir. L. Castelain) et Philidor (dir. T.Pelican), le Requiem de Mozart (dir. F.Gregorutti), le Mirjam’s Siegesgesang de Schubert (dir. G.Terrail), le  Gloria de Poulenc et le Requiem de Fauré (dir. B.Rossignol). Estelle Béréau se présente régulièrement en récital aux côtés de Sylvain Combaluzier (piano), Marie Normant (Harpe), Caroline Dubost (piano) et Guilhem Terrail (contre-ténor). www.estellebereau.com

Retour à la page "Musiciens"

Connexion | Euterpia (c) 2010