Biographies des musiciens

Esther Labourdette . Soprano.

Après un cursus à la Maîtrise de Radio-France, Esther Labourdette étudie le chant lyrique avec Sylvie Sullé, Stéphanie Révidat et Rosa Dominguez. Elle obtient un DEM des conservatoires de la Ville de Paris en 2012 et un Diplôme de Perfectionnement du CRD d’Orsay en 2015. Parallèlement, elle se spécialise dans le cadre du Master d’interprétation de la musique médiévale de Paris Sorbonne auprès de Katarina Livljanic, Benjamin Bagby et Raphaël Picazos, obtenu en 2016. Elle perfectionne sa formation en musique renaissance auprès de Lucien Kandel, Denis Raisin-Dadre et Francis Biggi. En musique baroque, elle étudie auprès de Julie Hassler (conservatoire du 11e arrondissement de Paris) ; Hélène Dufour et Patrick Cohen-Akenine (CRD d’Orsay) ; Gabriel Garrido et Maria-Cristina Kiehr (Rencontres baroques de Montfrin) ; Agnès Mellon et Jérôme Corréas (Pépinière des Voix). Esther Labourdette se produit depuis 2005 avec le chœur de solistes Mikrokosmos (dir. L. Pierre), aussi bien pour des créations que pour des productions d’opéra, des enregistrements de CD ou des spectacles, dans le cadre de nombreux festivals. Elle collabore également avec la Chapelle-Musique du Val-de-Grâce (dir. Étienne Ferchaud) et le chœur de chambre Mélisme(s) (dir. Gildas Pungier). Sollicitée directement par des compositeurs pour interpréter leurs œuvres en solo, Esther Labourdette fait partie de l’ensemble Territoires du Souffle (dir. T. Machuel), avec lequel elle se produit au Châtelet et à la Cité de la Musique. On a pu l’entendre en 2016 au Collège des Bernardins dans la Trilogie de la Détention de Thierry Machuel avec Territoires du Souffle et 2e2m (dir. P. Roullier), notamment dans le rôle de l’Allumette. Elle collabore également avec le compositeur Stéphane Lemaire le cadre de spectacles et de CD (Tentatives d’envol, Sous la canopée). Elle a créé en 2016 une cantate de Pierre-Alain Braye-Weppe pour soprano et ensemble à cordes avec Les Muses Galantes. En 2017, elle créera des œuvres composées pour elle par André Serre-Milan et Pierre Chépélov. Esther Labourdette se produit au sein de l’ensemble baroque I Sospiranti dans des cadres comme le Festival d’Ambronay ou le Festival de musique ancienne d’Orléans. Avec I Sospiranti, elle interprète les Leçons de Ténèbres de Michel Lambert (CD à paraître sous le label Baroque et Plus) et se produit sur scène dans Les Doux Tourments, ou les différents visages de l’amour selon J.-B. Lully et P. Quinault (rôles de Mérope, Iris et Médée) et Atys de Jean-Baptiste Lully (rôle de Sangaride). Esther Labourdette a récemment assuré la direction artistique de plusieurs programmes de l’ensemble I Sospiranti consacrés aux mises en musique de Ronsard, Maurice Scève et Pernette du Guillet. Sous la direction de Gabriel Garrido, elle se produit avec l’ensemble Elyma à l’Oratoire du Louvre et participe tous les ans aux concerts de l’ensemble des Rencontres Baroques de Montfrin. Elle chante également avec les Demoiselles de Saint-Cyr (dir. E. Mandrin) au Festival de Sablé, avec le Baroque Nomade (dir. Jean-Christophe Frisch) et Les Folies du Temps (seconde dame/seconde sorcière dans Dido & Aeneas). En 2012-2013, elle interprète le rôle de la Musicienne dans Le Bourgeois Gentilhomme (mise en scène C. Hiégel, direction musicale B. Perrot), en tournée en France et en Suisse. Dans le répertoire médiéval et renaissance, Esther Labourdette collabore très régulièrement avec l’ensemble Musica Nova (dir. L. Kandel) dans des cadres tels que les abbayes de Royaumont et de Noirlac, la biennale Musiques en scène, le festival de Radovljica ou le festival du Mont-Blanc, notamment pour la Missa Prolationum d’Ockeghem (CD Agogique). Elle se produit en solo avec l’ensemble Doulce Mémoire (dir. D. Raisin-Dadre), notamment au Grand Théâtre de Tours, à la salle Gaveau et au festival de Lanvellec, et collabore avec l’ensemble Sequentia (dir. B. Bagby) pour une tournée au Canada et aux Etats-Unis (CD Celestial Hierarchy, diapason d’or). Elle se produit également avec Candor Vocalis (CD Chants d’amour, Chants de guerre à la cour de François 1er), Les Riches Heures (Festival de Davos) et Aquilegia (master class données au Conservatoire de Shanghai et à l’Université de Nantong). 

Retour à la page "Musiciens"

Connexion | Euterpia (c) 2010