Biographies des musiciens

Bertrand Dazin. Alto.

Bertrand Dazin est chanteur soliste contre-ténor, haute-contre, alto. Il a enrichi son art du chant d’autres techniques : danse, théâtre, cinéma, arts martiaux. Il cherche à mélanger les genres artistiques. Il a la possibilité physique d’être plus qu’une voix, de grimper, danser,  jouer dans toutes les formes du spectacle vivant. Dès l’âge de sept ans jusqu’en 1995, il fait partie des Petits Chanteurs de Lille et de la Maîtrise Boréale dirigé par Bernard Dewagtère,  il se produit régulièrement à l’Opéra de Lille et Paris et autres grands lieux européens de la musique. Puis il  rencontre le metteur en scène Daniel Fatous. Il se retrouve dès lors propulsé dans le monde du spectacle vivant, dans des emplois aussi divers qu’éclairagiste, régisseur, acteur et assistant à la mise en scène (théâtre, danse, arts martiaux, cinéma  et opéra). Il se perfectionne à travers diverses expériences en récitals ou mises en scène au théâtre au niveau international. Après le CNR de Lille et de Versailles, il est admis au sein du Centre de Musique Baroque de Versailles. Il fut l’élève particulier de James Bowman qui le parraine depuis 1995 et avec qui il se produit en concert depuis de nombreuses années, ainsi que de Gaël de Kerret et Guillemette Laurens. Il donne son concours tant dans l’oratorio (messe en Si, Passions de Bach, Messie de Haendel, Charpentier…), le récital (Dowland, Purcell, Haendel, Monteverdi…) ou l’opéra avec de grands chefs tels que Jean-Claude Malgoire, Jean-François Droulez, Olivier Schneebeli, Laurence Equilbey, Michel Laplénie, Franz Bruggen, Christophe Rousset, Michel Piquemal, Martin Gester, Pierre Cao, Paul Colléaux, Gabriel Garrido, Marc Minkowski, Michel Brun, Jean-Christophe Spinosi, Ugo Reynes, J.F Frisch, Paul Kuentz … D’autre part, il aborde le répertoire contemporain avec des œuvres (Opéra et mélodies) écrites spécialement pour lui par des compositeurs comme Jean-Marc Toillon, Omar Yagoubi, Dea Loher, Michel Smith, Michel Bosc , Jacques Derégniocourt, Julien Bros, Philippe Forget, Jean Michel Bossini, Pascal Siankowski… Pour cette saison, il accompagnera de ses chants, en duo, son maître et ami James Bowman dans sa tournée d’adieu, salle Gaveau à Paris ainsi qu’en province. Il  interprètera Lady Macbeth dans un opéra contemporain composé pour lui avec l’opéra théâtre de Lyon ainsi que la magicienne dans Didon et aene de Purcell, Sancho dans l’opéra contemporain don quichotte composé par  J.M Bossini . Tournera dans le sud de la France un programme autour du stabat mater de Pergolèse et Vivaldi avec Jeanne Monteilhet son épouse, Continuera la tournée d’Eden palace (spectacle total alliant tout les arts de la scène). Avec l’ensemble baroque de Toulouse un spectacle sur l’art du Tango et Bach, Orpheo de Gluck dirigé par Laurence Equilbey, Un choryphé dans Alceste de Gluck et dans Platée de Rameau dirigé par M. Minkowski et mis en scène par Olivier Py à l’opéra Garnier, Création du spectacle 1er Avril mis en scène par Y.N. Genod au théâtre des bouffes du nord, Il reprend le rôle du cygne avec les Chorégiens dirigé par M. Sotiropoulos, Le Messie de Haendel à Montpellier dirigé par F. Foncouberte, le Te Deum de charpentier et la redécouverte d’une œuvre de Zelenka dirigé par R. Muleika à Toulouse et Barcelonne, il s’associe à Nima Ben David et son consort de Violes pour deux programmes de récital de musique anglaise et Allemande. il prépare également un récital et un disque d’œuvres sacrées écrites spécialement pour lui et un duo de guitares classique (duo A440)  pour sa sainteté le pape François dans le cadre d’une commande du Vatican…

Retour à la page "Musiciens"

Connexion | Euterpia (c) 2010