Biographies des musiciens

Guilhem Terrail. Alto.

Guilhem Terrail commence la musique par le piano à l'âge de cinq ans. Après des études au jeune choeur de Paris avec Laurence Equilbey, au CRR de boulogne et au conservatoire de Pantin, il découvre sa voix de contre-ténor. Il se perfectionne auprès de Robert Expert et s'impose rapidement comme soliste. Guilhem Terrail est lauréat du prix d’honneur de chant du concours Léopold Bellan 2013 et du premier prix homme ainsi que du prix de la mélodie française au concours international de chant de Vivonne 2014. Guilhem Terrail chante l’alto solo dans la Passion selon Saint Jean de Bach à la Chapelle Royale de Versailles, enregistre le disque “Les filles du Rhin” avec l'ensemble Pygmalion, sous la direction de Raphaël Pichon. Il chante le rôle-titre de San Giovanni Battista de Stradella au festival de Guimaëc, participe à la production de Dido and Aeneas de Purcell dans le rôle de la Sorcière, avec l'orchestre du Capriccio Français et chante la Messe de Notre-Dame de Guillaume de Machaut avec l’ensemble Gilles Binchois (direction, Dominique Vellard). Très à l'aise dans la musique contemporaine, il remplace au pied levé le rôle principal Aimar dans Thanks to my eyes d'Oscar Bianchi sous la direction de Léo Warynski avec l'Ensemble Modern, au festival Musica de Strasbourg. En 2014, il crée le rôle du Tambour-major dans l'opéra Chantier Woyzeck d'Aurélien Dumont au Théâtre Jean Vilar de Vitry avec la Péniche Opéra. Il chante régulièrement avec Le Balcon dirigé par Maxime Pascal, on pu apprécier son timbre dans Garras de oro de Juan Pablo Carreño (à Paris puis lors d'une tournée en Colombie) et dans l’opéra Avenida de los Incas 3518 (rôle de Nico) de Fernando Fiszbein, au théâtre de l'Athénée Louis Jouvet, à l'opéra de Lille ainsi qu'à Buenos Aires dans le Centro Cultural Néstor Kirchner. Guilhem Terrail fait ses débuts au Capitole de Toulouse en 2015 dans l'opéra Massacre de Wolfgang Mitterer, où il incarne Henri III avec l'ensemble Remix dirigé par Peter Rundel et crée le rôle du pape Clément VIII dans l'opéra de Francesco Filidei Giordano Bruno dirigé par Peter Rundel et mis en scène par Antoine Gindt (T&M) à la Casa da Musica de Porto.

Retour à la page "Musiciens"

Connexion | Euterpia (c) 2010