Biographies des musiciens

Marieke Bouche. Violon.

Après son prix de violon et musique de chambre au Conservatoire de Lyon, Marieke se forme à la pratique sur instruments anciens à Saintes où elle obtient son master de musique classique et romantique en 2004. Elle y croise de nombreuses personnalités musicales auprès desquelles elle se produit par la suite en concert.  Aujoud’hui elle est violoniste au sein de nombreux ensembles baroques tels que le Collegium Vocale Gent (P. Herreweghe), B'Rock, Compagnia di Punto, ainsi que classiques et romantiques (Cercle de l'Harmonie (J. Rohrer), Orchestre des Champs Elysées (P. Herreweghe), Anima Aeterna (J. van Immerseel), Les Musiciens du Prince (C. Bartoli), le Concert de la Loge (J. Chauvin), avec lesquels elle joue sur les plus grandes scènes internationales (Théâtre des Champs Elysées à Paris, Concertgebouw à Amsterdam, Philharmonie de Berlin, Tonhalle à Zürich), en tant que tuttiste ou chef d’attaque. En musique de chambre, elle est invitée  pour divers projets par l’ensemble Pulcinella (O. Gaillard), Le Banquet Céleste (D. Guillon) la Symphonie du Marais (H. Reyne), Il Convito (M. Graton) et est membre de deux formations baroques, Rosasolis et Suonare e Cantare,  qui sont appelées à se produire dans de nombreux festivals européens.   Depuis 2015, elle ouvre son activité au théâtre, avec un spectacle créé en 2015 avec Cécile Coustillac autour de Duras, qui a été présenté dans divers festivals dont « Le petit Festival » en Bretagne et « Les Adrets » en Isère, et une nouvelle pièce en 2016 sur un texte de Marguerite Yourcenar, « Comment Wang Fo fut sauvé ».

Retour à la page "Musiciens"

Connexion | Euterpia (c) 2010