Biographies des musiciens

Pierre Gallon.. Clavecin & orgue.

Devant l’âtre familial, luths, théorbes et flûtes à bec suspendus aux murs entourent le clavecin. Mais c’est d’abord pour jouer du violon que Pierre Gallon franchit le seuil du Conservatoire de Caen, à peine âgé de cinq ans. Il se forme ensuite pendant dix ans dans la classe de clavecin de Bibiane Lapointe et Thierry Maeder avant d’intégrer les classes de musique ancienne du CNSMD de Paris conduites par Olivier Baumont et Blandine Rannou. Par ailleurs, il reçoit les précieux conseils d’Elisabeth Joyé, de Pierre Hantaï et de Blandine Verlet lors de stages et master-classes. Parallèlement, il profite de sa formation de claveciniste pour s’initier, sous le regard protecteur d’Yvonne Gide, à l’orgue baroque sur le magnifique Parizot (1746) de Notre-Dame de Guibray à Falaise avec lequel il partage encore une complicité privilégiée. Que ce soit en solo ou au continuo, dans des formations telles Les Traversées Baroques, La Rêveuse, Pygmalion, Les Musiciens du Paradis ou Le Poème Harmonique, Pierre Gallon est depuis plusieurs années invité par de nombreux festivals et saisons musicales, dont le Venetian Centre for Baroque Music, l’Académie Bach d’Arques-la-Bataille ou encore la Folle Journée de Nantes. Il a également participé à une dizaine d’enregistrements pour Alpha, Zig-Zag, Mirare, K617… En 2012, avec l’ensemble In Musica Veritas qu’il a cofondé, il sort un disque de pièces inédites, écrites pour la Semaine sainte en Italie au XVIIe  siècle ; cette même année il participe également à deux productions scéniques : avec l’ensemble La Rêveuse, dans Le Bourgeois Gentilhomme de Molière aux côtés de François Morel, et avec Les Musiciens du Paradis, dans l’opéra de J. Blow Venus & Adonis, sous la direction de Bertrand Cuiller. En 2014, il tient les claviers dans La Pellegrina à l’opéra de Dijon et dans Giulio Cesare d’Haendel au Shanghai Baroque Festival. Enfin, il vient de signer, sous le label L’Encelade son premier enregistrement solo consacré à l’éditeur de la Renaissance Pierre Attaingnant (Choix de France Musique, 5 Diapasons, *** de Classica).

Retour à la page "Musiciens"

Connexion | Euterpia (c) 2010