Biographies des musiciens

Nicolas Rosenfeld. Basson & flûte à bec.

Nicolas Rosenfeld débute la flûte à bec dès l’âge de 6 ans avec Bertrand Lemonnier à Persan, puis à Pau où il obtient son prix de flûte à bec et son prix de musique ancienne en 2004. Sa recherche musicale le pousse également à étudier un instrument polyphonique, en suivant un cursus de piano avec Andrée Illiano-Maury ; en 1998, il remporte à Paris le concours de piano Jacqueline Dussol. Après quatre riches années au conservatoire d’Orsay dans la classe de Jean-Pierre Nicolas, il obtient son DEM de flûte à bec et musique ancienne en 2008 puis son perfectionnement deux ans plus tard, avant d’achever sa formation auprès de Sébastien Marq au conservatoire du 7e arrondissement de Paris. Durant cette période, il rencontre de grands musiciens lors d’académies et master-classes – Vincent Dumestre, Benoit Toïgo, Michaël Form, Philipe Pierlot, Patrick Bismuth, Alfredo Bernardini, Frédéric De Roos ou Blandine Rannou, ainsi qu’au CMBV à Versailles (Olivier Schneebeli et Patrick Cohen-Akénine). Il se forme enfin au basson baroque et à la dulciane avec Jérémie Papasergio au CRR d’Aubervilliers puis au CRR de Tours, puis entre 2015 au CNSM de Paris, dans la classe de basson ancien de Giorgio Mandolesi. En 2016, il obtient une bourse de la fondation Meyer. Nicolas Rosenfeld mène dans le même temps des études supérieures, avec l’obtention d’un diplôme d’ingénieur en agro-alimentaire en 2009, suivi d’un doctorat en microbiologie à l’Institut Pasteur en 2012. Son goût pour la pédagogie l’amène également à enseigner la flûte à bec en conservatoire depuis 2009 (Vaucresson, Ile-Saint-Denis, Meaux, Paris). En compagnie d'Elodie Seyranian, il fonde en 2008 l'ensemble "In Movimento" avec lequel il se produit régulièrement - Heures musicales du Temple (Eglise St Elizabeth de Hongrie à Paris), Saison Paris Jeunes Talents (hôtel de Soubise), Cathédrale de Bayonne, Château d’Orion, festival Anacréon (Chapelle des Ursules à Angers), … En 2015, il est sélectionné pour la tournée de l’Orchestre Français des Jeunes (OFJ baroque), dirigée par Leonardo García Alarcón ; chef qu'il retrouvera en septembre 2016 à l'opéra Garnier, pour la production "Eliogabalo" de Cavalli. Il se produit également avec des ensembles prestigieux tels que le Poème harmonique (dir. Vincent Dumestre), la Chapelle rhénane (dir. Benoît Haller), la compagnie La Tempête (dir. Simon-Pierre Bestion),...

Retour à la page "Musiciens"

Connexion | Euterpia (c) 2010