Biographies des musiciens

Adrien Alix. Contrebasse.

Alors qu’il achève ses études musicales au CNSMDP, Adrien joue en tant que contrebassiste avec diverses formations spécialisées dans l’interprétation historiquement informée : le Theresia Youth Baroque Orchestra, le Jeune Orchestre de l’Abbaye, le Parlement de Musique de Strasbourg, l’Academia Montis Regalis, etc., sous la direction de chefs renommés, tels Philippe Herreweghe, Jos Van Immerseel, Martin Gester, Chiara Banchini, Diego Fasolis, François-Xavier Roth, Alessandro de Marchi ou Alfredo Bernardini. Par ailleurs, après une licence en lettres modernes à la Sorbonne et en sciences politiques, il se dirige vers la recherche en musicologie au sein du master de l’université Paris VIII. Ses recherches, dirigées par Joël Heuillon, portent sur la poétique et l’esthétique de la musique italienne du premier baroque. La pratique de la viole de gambe et du violone lui permettent d’aborder des répertoires plus anciens, avec les ensembles Euridice 1600-2000 ou Umbra Lucis et Lesquercarde Consort en Italie, mais aussi dans les projets qu’il mène avec l’Atelier du Sensible dont il est membre fondateur. Il présente en outre avec la soprane Alice Fagard un programme en duo, qui les porte jusqu’en Cisjordanie. Sa sensibilité envers la poésie et le pouvoir des mots l’amène au théâtre musical sous toutes ses formes, des fastes de l’opéra baroque (orchestre Coin du Roi à Milan, productions de Dido & Aeneas de Purcell et de l’Orfeo de Monteverdi avec Euridice 1600-2000 et Errance) à la création la plus contemporaine, Blasted de Sarah Kane avec la Compagnie Rhinocéros et Les Présomptions de Guillaume Poix au sein du collectif le Printemps du Machiniste.

Retour à la page "Musiciens"

Connexion | Euterpia (c) 2010