Biographies des musiciens

Laure Ilef. Alto.

Après des débuts musicaux à la trompette, une incursion vers le jazz et l'obtention d'une maîtrise en histoire de l'art, Laure Ilef se tourne vers le chant lyrique au conservatoire d'Amiens. Elle cultive sa voix de mezzo-soprano auprès de Jean-Philippe Courtis et d'Elsa Maurus puis dans la classe de Françoise Pollet au Conservatoire National Supérieur de Lyon, où elle obtient un Master en 2011. Elle se perfectionne également lors de master-class de Lied, d'art lyrique ou encore d'ornementation baroque (Udo Reimann, Rosemary Joshua, Alain Garichot, François Leroux, Christian Immler…). Sur scène, Laure Ilef aborde un répertoire diversifié allant de Gluck (Orphée) à Rossini (Clarina) en passant par Debussy (Geneviève) et Offenbach (Suzanne). Elle s'est également produite à plusieurs reprises en soliste avec orchestre dans des œuvres profanes telles que la Cantate n°4 de Bacri ou Alexandre Nevski de Prokofiev. Dans le domaine de l'oratorio, on a pu l'entendre notamment dans le Requiem de Mozart, le Gloria de Vivaldi, le Stabat mater de Pergolèse et des Cantates de Bach. Passionnée par le travail collectif ainsi que par la création contemporaine, Laure Ilef collabore avec plusieurs ensembles de musique de chambre tels que Calliope, voix de femmes (dir.: Régine Théodoresco), l'Ensemble Alkymia (dir.: Mariana Delgadillo), les Cris de Paris (dir. Geoffroy Jourdain) ou encore Musicatreize (dir. Roland Hayrabedian).

Retour à la page "Musiciens"

Connexion | Euterpia (c) 2010