Biographies des musiciens

Myriam Arbouz. Soprano.

Née à Rennes, Myriam Arbouz débute son parcours musical à l’âge de 8 ans au sein de la Maîtrise de Bretagne dirigée par Jean-Michel Noël et étudie ensuite au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rennes, au Centre de Musique Baroque de Versailles et au Conservatoire Supérieur d’Amsterdam (classes de Valérie Guillorit et Sasja Hunnego). En 2013, elle reçoit son Master à la Dutch National Opera Academy. Avec la Dutch National Opera Academy, elle a chanté dans L’Enfant et les sortilèges de Ravel (La Libellule, Le Pâtre) et dans Where The Wild Things Are d’Oliver Knussen (Mama) sous la direction d’Antony Hermus à l’Orpheus theater-Apeldoorn, De Singel-Anvers, Anton Philipszaal-La Haye, Vredenburg-Utrecht, De Doelen-Rotterdam ;  La Finta Giardiniera (Arminda) au Regentes Theater-La Haye,  Less Truth More Telling de Thierry Tidrow (Mother) et Pulcinella de Stravinsky à La Haye ; Le Nozze di Figaro de Mozart (Cherubino) avec le NJO sous la direction de Richard Egarr. Myriam Arbouz chante un vaste répertoire allant de la période baroque jusqu’aux œuvres les plus contemporaines comme soliste ou dans le sein d’ensembles européens renommés tels que Pygmalion, Le Concert d'Astrée, Cappella Amsterdam, Arsys-Bourgogne, Die Kölner Akademie, La Rêveuse, Fuoco e cenere. Elle s’est produite au Muzikfest Bremen, Mafestival Brugge, à La Folle Journée de Nantes, Saintes, La Chaise-Dieu, Sagra musicale Umbria, Semana de Música Antigua de Logroño, La Chapelle Royale de Versailles, Aix-en-Provence. Depuis 2005, Myriam Arbouz est un membre régulier de l’Ensemble Pygmalion dirigé par Raphaël Pichon et a récemment participé à une tournée Bach au Mexique. En duo avec Benjamin Alard, ils proposent des récitals baroques ou romantiques de divers compositeurs (Bach, Couperin, Bernier, Mendelssohn, Franck, et Gounod) à l’Académie Bach d’Arques-la-Bataille, au festival du Haut-Jura, à Monticello (Corse). Au cours de la saison 2013-2014, Myriam Arbouz a interprété Les Leçons des ténèbres de Delalande avec Pascal Dubreuil lors de l’Académie Bach d’Arques-la-Bataille, La Passion selon Saint Jean de Bach avec Die Kölner Akademie à Czestochowa (Pologne), des duos de Monteverdi et compositeurs romains avec la soprano Hasnaa Benanni et l’ensemble La Rêveuse à Etampes, Il Trionfo del tempo e del disinganno de Haendel (Piacere), Les Leçons de Ténèbres de Couperin avec Les Demoiselles de Saint-Cyr au Festival de Sablé-sur-Sarthe, Le couronnement de Poppée et L’Orfeo de Monteverdi (Ottavia et Euridice) à l’Abbaye de Royaumont sous la direction de René Jacobs. En 2015, Myriam Arbouz fera ses débuts à l'Opéra des Pays-Bas/DNO en partenariat avec le festival d'Aix-en-Provence dans la reprise de Trauernacht, mise en scène de Katie Mitchell et sous la direction de Raphaël Pichon. https://www.myriamarbouz.com/

Retour à la page "Musiciens"

Connexion | Euterpia (c) 2010